CatégoriesActualité CBD

L’histoire du CBD aux États-Unis

Actuellement, chaque État des États-Unis d’Amérique autorise une certaine forme d’utilisation du CBD. Dans la plupart des États, le CBD est totalement légal, tandis que dans d’autres États, il est légal avec certaines restrictions. Ce programme agricole a légalisé le chanvre industriel aux Etats-Unis avec un taux autorisé de 0.3% de THC dans l’usine. Elle ne légalise pas explicitement le cannabidiol ou tout autre cannabinoïde. Chaque État peut donc établir ses propres règles relatives à la vente et à l’achat de CBD. En effet, certains états sont relativement stricts en ce qui concerne sa vente et sa production.

Donald Trump a légalisé le 20/12/2018 au niveau fédéral le cannabis à usage industriel à faible teneur en THC (moins de 0 ,3%). Au niveau des dispositions légales, en décembre 2020, la Chambre des représentants américaine a adopté une loi sur l’opportunité d’un marché légal du cannabis. Force est de souligner que cette disposition juridique alimente de nombreux changements. Un réinvestissement des bénéfices de ce futur marché, ainsi qu’un effacement des casiers judiciaires liés au cannabis sont de la partie.

Etats-Unis, les produits à base de CBD dérivés de la marijuana restent illégaux, mais ceux fabriqués à partir de chanvre cultivé par des entreprises agréées sont légaux au niveau du pays. Le CBD à proprement parler, il convient de noter que les produits à base de ce cannabinoïde sont désormais libres de circuler aux États-Unis comme toute matière agricole. Ils ne font également plus partie des substances contrôlées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.