CatégoriesActualité CBD

Les agriculteurs ukrainiens continuent de produire du CBD malgré la guerre

Malgré de grandes difficultés en termes de logistique, d’approvisionnement en carburant et de ports et routes bloqués, certains agriculteurs ukrainiens continuent de produire du chanvre CBD malgré la guerre ont persévéré et ont commencé plusieurs récoltes depuis le début de cette année.

Contexte difficile pour les agriculteurs de chanvre

Les agriculteurs ukrainiens continuent de produire du chanvre. On estime qu’il y avait plus de 3 000 hectares de champs l’année dernière, et Roman Fedorowycz, un producteur de chanvre CBD dans le nord-ouest du pays, s’attend à ce que la superficie totale des champs de chanvre soit d’environ 2 000 à 3 000 hectares. Malgré de grandes difficultés en termes de logistique, d’approvisionnement en carburant et de ports et routes bloqués, certains agriculteurs ukrainiens ont persévéré et ont commencé plusieurs récoltes depuis le début de cette année.

Dibrova Farms, cultive de multiples variétés de chanvre, qu’il exporte au USA et d’autres marchés. Il a pu planter 250 acres de chanvre cette année, après avoir planté environ 600 hectares durant l’année 2021.

Plusieurs cultivateurs indiquent que le carburant dont ils ont besoin pour cultiver leur chanvre est de plus en plus difficile à se fournir. Ils se trouvent dans un contexte ou à la Russie et la Biélorussie ont stoppé près de deux tiers des imports annuels de diesels pour l’Ukraine, et où les imports provenant d’Europe s’avèrent malheureusement insuffisants.

La guerre a aussi quasiment fait fermer l’Institut des Cultures Libériennes (IBC) du pays, qui est membre de l’Académie Nationale des Sciences Agraires, et qui se trouve près de la frontière Russe, au Nord de l’Ukraine. Une campagne de crowdfunding a été lancée pour financer la relocalisation de l’IBC et ses employés.

Juridiction et contexte politique pour les producteurs de chanvre

Seuls les types de graines et de fibres de chanvre qui peuvent être cultivés et transformés en Ukraine sont autorisés grâce aux licences annuelles délivrées aux agriculteurs par le gouvernement fédéral. Toutes les créations doivent respecter la limite de THC de 0,08 %. Ce seuil très bas, comme le reste du monde (0,2% en France), indique que les agriculteurs de chanvre ukrainiens doivent se limiter aux variétés de chanvre ukrainien. Environ 12 de ces races sont répertoriées dans le registre officiel des races du pays.

Le ministre ukrainien de la Santé, Viktor Lyashko, a déclaré que le gouvernement présenterait des plans pour réglementer le cannabis dans les contextes thérapeutiques et industriels, ainsi que pour soutenir la recherche liée au cannabis. Cependant, les stipulations de cette mesure n’ont pas encore été publiées et on ne sait pas si elle affectera également le chanvre industriel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.