CatégoriesActualité CBD

Le Cannabis est désormais légal en Thaïlande.

Le cannabis désormais légal en thaïlande, à compter d’aujourd’hui : jeudi 9 juin 2022. Mais attention, ce n’est pas le moment de se divertir. Cannabis auto-cultivé, privé et médical, on apprend tout de suite ce qui se passe aujourd’hui en Thaïlande, où une véritable révolution culturelle vient d’avoir lieu. L’inévitable légalisation de l’Asie est sur The Cannabist.

La Thaïlande est le pays pionnier en Asie où le cannabis peut être trouvé n’importe où, n’importe quand, à portée de main et sans crainte que la police n’entre dans votre vie privée. Ce n’est pas le droit de jouir de la paix ou le droit à l’euphorie, mais le droit aux soins de santé pour les citoyens chanceux, le premier pays d’Asie à passer l’interdiction.

« le principal objectif de la nouvelle loi est d’encourager les amateurs à utiliser la marijuana cultivée en Thaïlande pour soulager certains problèmes de santé et promouvoir la bonne santé au niveau des ménages » Anutin Charnvirakul Bangkok Times

Le CBD légal en Thaïlande mais sous quel conditions ?

le cannabis est désormais légal en thaïlande en effet Il est légal de cultiver du cannabis à faible teneur en THC (CBD) depuis le 9 juin 2022. La possession de cannabis ne peut plus conduire à une arrestation par la police. C’est en effet une plante qui nous est si chère, tout juste retirée du ”tableau 5” des stupéfiants thaïlandais. Pour être précis : le cannabis n’est plus considéré comme une drogue interdite dans ce pays. L’usage du Cannabis est officiellement autorisé dans des contextes sanitaires et médicaux, et non pour des raisons dites récréatives.

Ceux qui ont déjà imaginé que Bangkok est le nouvel Amsterdam ne manqueront pas. Fumer en public est toujours interdit. La loi prévoit une amende de 678 € ou trois mois de prison pour les contrevenants. En effet, la fumée de Cannabis, comme celle du tabac, est considérée comme une nuisance de santé publique. Il faut que ce soit à l’intérieur des murs, la dénonciation des actes manifestes d’usage récréatif est également recommandée par les autorités.

« Si les policiers trouvent des produits contenant de l’huile de cannabis sans autorisation ou qui ne sont pas certifiés par la Food and Drug Administration, la police peut saisir ces produits pour les tester plus tard dans un laboratoire (…) avant de porter plainte contre les malfaiteurs » Office thaïlandais de contrôle des drogues  / Bangkok Post

En termes d’auto-amélioration, il s’agit clairement d’une mesure économique et sociale à grande échelle. Sans limiter la quantité de Cannabis produite par les familles, le gouvernement encourage même le commerce et la production locale. Il s’agit de cannabis médical, mais les extraits produits et vendus doivent être limités à 0,2 % de THC, ce qui équivaut au chanvre.

Malgré ce changement de loi, l’utilisation des bourgeons de cannabis comme ingrédient de cuisine est toujours interdite en principe, mais ce point sera précisé par une nouvelle législation prévue pour cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.